<[ultimate-faqs]> Métiers Archives - Le Blog Impala

Archives de
Catégorie : Métiers

Quel métier faire ?

Quel métier faire ?

Quel métier faire ? Quel métier choisir ? C’est la question classique que nous nous posons tous depuis qu’on est assez grand pour comprendre que les adultes doivent gagner de l’argent pour survivre.

Rien de problématique à ne pas avoir de réponse, j’ai rencontré beaucoup de terminales ou de premières qui m’ont répondu « je veux devenir cadre, faire du RH pour aider les gens ou faire notaire parce que c’est bien » haha, beaucoup de bêtises mais rien de méchant, c’est normal.

Tous les lycéens se posent les mêmes questions et tous y répondent un jour ou l’autre, on est tous pareil. Je vais vous aider ici à répondre avec une méthode qui a fait ses preuves, très courte mais terriblement efficace.

 

1ère question à se poser : faut-il choisir un métier ou un secteur ?

Pour la plupart d’entre vous, il sera possible de changer de métiers 10 voire 20 fois dans votre vie, que vous soyez médecin, que vous fassiez une école de commerce ou que vous vous dirigiez vers la restauration, vous seriez étonnés de savoir le nombre d’opportunités qui s’offrent à vous chaque jour. Je vais vous donner un petit exemple : j’ai rencontré un entrepreneur qui au bout d’1 an de travail a arrêté de bosser sur son entreprise. Le lendemain, il a reçu 3 offres pour se faire recruter en tant que Directeur Marketing d’une grosse startup, président d’une entreprise d’applications mobiles et développeur dans une boîte internationale. Le plus important, plus que choisir un métier, c’est découvrir un secteur d’activité, discuter avec des professionnels du secteur, regarder les types de métiers qui vous intéressent et penser plus globalement !

 

2ème question à se poser : comment puis-je découvrir les métiers qui m’intéressent ?

Je vous propose de faire un petit tableau très simple :

Intérêts/Motivations Points forts
Que vous avez
Que vous aimeriez avoir

 

Par exemple, pour moi il y a quelques années :

Intérêts/Motivations Points forts
Que vous avez Les filles

Les sciences

La science-fiction

La musique électro

Faire des trucs stupides

Devenir président de la république

Amis géniaux et intelligents = qui m’aideront à grandir

Curieux

Que vous aimeriez avoir La géopolitique

Lancer des projets

Montrer aux profs qu’ils ont tort et que je peux très bien me débrouiller sans avoir de bonnes notes (=fuck le système)

Etre moins paresseux

Savoir gérer des trucs complexes

 

 

Pas mal de ces points ont évolué depuis mais j’avoue que je ne m’en sors pas trop mal. A part président de la république que j’ai temporisé pour quelques années (mais je garde ça en tête, regardez bien le JT de TF1 de mars 2037). Une fois que vous avez fait ce tableau, tout le challenge réside dans le fait de trouver ce qui correspond à ces intérêts et points forts.

 

3ème question : Quels métiers ou formations correspondent à tout ça ?

Plusieurs options pour ça, soit vous demandez à des gens qui savent, mais très peu savent tout malheureusement, le monde est trop complexe.

Quand on a remarqué qu’il n’y avait pas vraiment de solution pour trouver quel métier faire à partir d’intérêts, de motivations ou de points forts, on a décidé de créer notre propre outil : www.impala.in. Je vous invite à essayer. Si ça vous aide, génial, mission réussie, si ça ne vous aide pas, dites-le nous, d’autant plus qu’on peut développer ce que vous voulez, donc, si l’un de vous me dit qu’il veut une fonctionnalité, une app ou je ne sais quoi, on est motivé pour la créer pour vous ! (Gratuitement bien sûr !) Voici mon mail : hector@impala.in, n’hésitez pas à m’envoyer vos demandes, je serais ravi d’y répondre !

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire les articles suivants :

Comment devenir le prochain Hervé Mathoux ou Gérard Holtz?

Comment devenir le prochain Hervé Mathoux ou Gérard Holtz?

On les a entendus et on a lu leurs articles tout au long des Jeux Olympiques et avant cela, pendant l’Euro de Football. Que seraient les rediffusions sportives sans leurs commentaires enthousiastes, leurs cris qui rythment toutes les actions ? Qui nous ferait un résumé des épreuves et matches qu’on a ratés ? On parle bien évidemment des journalistes sportifs ! Voici un petit topo sur ce métier de passionnés !

Avant d’être sportif, il est tout d’abord journaliste !

Cela signifie donc que c’est une personne rigoureuse, cultivée qui s’intéresse à l’actualité et qui lit les journaux. Il faut aussi avoir une certaine fibre littéraire et une maîtrise de la langue afin d’acquérir une aisance que ce soit à l’écrit ou à l’oral.

C’est une personne capable de travailler très vite : en effet, être capable de sortir un article deux minutes après tout événement sportif, comme après la fin d’un match, ce n’est pas à la portée de tous !

Comme tout journaliste, il doit être capable de travailler avec un emploi du temps parfois décalé : finir plus tard les soirs de match, rentrer tard les soirs de week-end qui sont souvent chargés en actualité sportive,…Un mode de vie parfois extrême mais quand on aime, on ne compte pas !

L’improvisation est aussi une qualité essentielle au journaliste sportif : il faut pouvoir commenter en direct ce qu’il se passe, ce qui suppose un esprit très réactif, une bonne mémoire mais aussi, une connaissance pointue du sport.

Il est évidemment un passionné de sport!

Le journaliste sportif est un expert dans son domaine : il peut être spécialiste d’un sport en particulier (football, basket, etc) ou alors être capable de parler de plusieurs sports comme c’est le cas des journalistes sportifs couvrant des événements tels que les Jeux Olympiques. Il possède une bonne mémoire et est capable de parler de tous les joueurs, de l’actualité du sport mais aussi de son histoire afin de captiver son auditoire : en résumé, c’est une personne passionnée et qui transmet sa passion!

Quelles études ?

Il n’y a pas de diplôme de journaliste sportif à proprement parler : il est possible d’intégrer une école de journalisme après le bac, après une licence ou un DUT par le biais d’un concours. Cependant, il ne s’agit pas d’un passage obligé (seul un tiers des journalistes sportifs ont étudié dans une école de journalisme). Le plus important est d’acquérir très rapidement du savoir-faire et des connaissances techniques, grâce à des stages d’observation par exemple car aujourd’hui, en plus de la connaissance du sport, un journaliste doit aussi savoir tourner, monter, diffuser: et oui, ce n’est pas une mince affaire!

En bref

Journaliste sportif c’est avoir des bases solides en journalisme, être passionné de sport mais aussi être une personne capable de travailler et de réagir vite : si tu aimes lire, écrire, transmettre ta passion du sport et vivre une vie à cent à l’heure, alors ce métier est peut être fait pour toi ! Sinon, tu peux toujours faire un tour sur Impala.in pour découvrir le métier de tes rêves ! A très vite!

Comment devenir le futur Usain Bolt?

Comment devenir le futur Usain Bolt?

Depuis près d’une semaine, ils nous font rêver tous les jours lors des différentes épreuves des Jeux Olympiques, ils nous impressionnent avec leurs performances : vous l’avez bien deviné, nous parlons aujourd’hui des sportifs et sportives professionnels!

Comment devenir sportif professionnel?

Le sportif professionnel est avant tout un passionné : il a commencé son sport dès le plus jeune âge et il est prêt à faire de nombreux sacrifices pour progresser. Pas besoin de vous préciser qu’il faut vraiment aimer son sport sinon les entraînements quotidiens risquent d’être compliqués!

En plus de ces séances quotidiennes, le sportif professionnel a un mode de vie discipliné : régime alimentaire adapté, pas d’alcool ou de tabac et un emploi du temps organisé autour de ses entraînements et des compétitions qui peuvent avoir lieu un peu partout en France ou à l’étranger. Il est en outre suivi par toute une équipe médicale qui est aux petits soins pour lui : massages, bains,… le sportif ne se refuse rien !

La force du sportif réside aussi dans son mental d’acier : il doit être motivé et toujours persévérer afin de pouvoir supporter la tension en compétition et la fatigue. Il doit être capable de surmonter ses éventuels échecs et repartir de plus belle dès la compétition qui suit.

Quelles études devrais-je suivre ?

Souvent, le sportif commence la pratique très tôt dans un club de manière plus ou moins intensive. Il n’existe pas de diplôme officiel mais le ministère a créé un parcours de l’excellence sportive afin d’accompagner les athlètes et les aider à concilier leur projet sportif et professionnel.

Et à côté du sport? Je devrais travailler en plus?

Toutes les disciplines ne sont pas organisées de la même façon : dans certaines disciplines (sports collectifs, cyclisme, automobile), le sportif est salarié d’une fédération, d’un club, d’un sponsor…Alors que dans d’autres, il reçoit uniquement des primes ou des aides de clubs, fédérations, organismes publics,… Par conséquent, les salaires peuvent être très variables en fonction de la notoriété du sportif et du sport qu’il pratique.

Souvent, en plus de son activité sportive, il exerce une activité professionnelle car rares sont ceux qui vivent seulement de leur sport. Cependant, il bénéficie d’horaires aménagés afin de participer aux compétitions et aux entraînements.

Le sportif doit aussi réfléchir à une reconversion rapide étant donné que sa carrière dure en moyenne dix ans. Il peut se reconvertir dans le milieu sportif (entraîneur, coach, agent) ou bien dans un autre secteur (par exemple, David Douillet, ancien judoka, est devenu député dans les Yvelines).

En bref

Si tu es passionné(e) par un sport, que tu es prêt(e) à le pratiquer en compétition et que tu as envie d’en faire une carrière, alors n’hésite pas à te lancer! Et puis, si tu as plus tendance à rester dans ton canapé, tu peux toujours faire un tour sur impala.in et découvrir ce qui sera peut être le métier de tes rêves! See you!

Top 5 des pires métiers du monde

Top 5 des pires métiers du monde

top 5 pires métiers

Aujourd’hui, c’est les vacances pour certains, le début du week-end pour tous : bref, tous les indicateurs sont au beau fixe ! Pour fêter ça, un top rien que pour vous et pas n’importe lequel : un top des pires métiers du monde ! C’est pour vous, c’est cadeau, c’est vendredi !

Cerveau (nom masculin) : ordinateur ultra méga giga puissant dans un corps peu fonctionnel

Mets-toi à la place du cerveau : tu es programmé pour réaliser des tâches que toi seul peut effectuer. Tu es composé de 100 milliards de neurones, tu es capable de stocker l’équivalent de 1 million de milliards d’octets (c’était la minute C’est pas sorcier) et pourtant, on t’utilise pour faire des choses indignes de ton rang comme regarder des compilations de vidéos de chats… Et bien sûr, comme si ça ne suffisait pas, le corps auquel tu es rattaché n’en fait qu’à sa tête et personne ne t’obéit sous prétexte que t’es pas leur père d’abord ! Bon courage, il te reste encore quelques décennies à tenir…

Réveil (nom masculin) : trucmuche qui te rappelle que ta vie est nulle

Là encore, imagine un instant : tu es dans un environnement hostile où tout est fait pour que ton propriétaire (car oui, tu n’es qu’un objet pour lui) dorme à poings fermés et fasse de beaux rêves et toi, ton rôle c’est justement de le réveiller le plus violemment possible tous les matins pour qu’il aille passer une affreuse journée en cours ou au travail. Tu te dis que tu lui rends un bien beau service mais lui, ce n’est pas ce qu’il pense : il t’insulte et te tape dessus comme un forcené pour que tu arrêtes de faire ce pour quoi il t’a acheté. On se demande vraiment où va le monde…

Parent (nom masculin) : personne qui n’est pas payée alors qu’elle fait du 24/24

Déjà tu hérites d’un truc tout moche qui passe son temps à pleurer, à baver, à manger et parfois à dormir. Mais en plus, cet « enfant » comme on l’appelle va rester sous ta responsabilité pendant au moins 18 ans ! Et tu penses qu’il ne pourra pas faire pire qu’au début quand il te réveillait en pleine nuit pour que tu lui changes sa couche ou pour que tu lui donnes son biberon ou juste pour t’embêter : mais tu as tort ! Les choses vont s’empirer et cet enfant va devenir un être indigne qui va tout faire pour remettre ton autorité en question après tout ce que tu as fait pour lui ! Cœur sur vous les parents, vous êtes les meilleurs !

Elève (nom masculin ou féminin) : personne qui fait 35 heures sans être payée

Ce top ne saurait être sans citer les atroces conditions dans lesquelles travaillent des millions d’élèves de par le monde. Tous les jours, se lever aux aurores, travailler jusqu’à 17 ou 18 heures voire plus tard pour certains mais surtout travailler sans obtenir la moindre rémunération : voilà le dur quotidien des quinze millions d’élèves dans notre doux pays. Et comme si ça ne suffisait pas, ils sont obligés de travailler une fois rentrés (leurs boss appellent ça des « devoirs ») sous peine de recevoir une sanction le lendemain qui peut prendre la forme de « mots dans le carnet » ou bien d’ « heures de colle ».

(Surtout, continuez d’aller à l’école, on ne fait pas la grève parce qu’on n’est pas payé)

Stagiaire (nom masculin et féminin) : personne employée à la place d’un employé parce que c’est moins cher

Alors là, c’est forcément le pire du pire des métiers possibles ! Sur le papier, votre stage parait alléchant, intéressant, on vous assure que vous allez apprendre plein de choses et que vous aurez même le droit à des avantages. Que nenni ! Tout ce que vous allez apprendre c’est les multiples fonctionnalités existantes sur une imprimante et les différentes variétés de capsules de café que vos supérieurs consomment. En plus, même si vous avez rien à faire parce qu’on vous considère trop nul pour faire les « choses de grand », vous allez devoir rester jusqu’à 19 heures au bureau !

(Note à mes employeurs : je ne parle évidemment pas de moi ici, ne me virez pas s’il vous plait)

Bon et sinon, si tu veux découvrir des vrais métiers de rêve, tu peux toujours faire un saut sur impala.in dès la rentrée, on saura te conseiller ! A très vite pour un nouveau top !

Comment devenir Data Scientist?

Comment devenir Data Scientist?

 

Un quoi ?! C’est quoi data ?

Pas de panique, on va t’expliquer ! Data = données dans la langue de Shakespeare, donc data scientist signifie scientifique des données. Bon, on est d’accord, ça ne nous avance pas vraiment…

Data scientist est un métier tout récent devenu de plus en plus indispensable dans les entreprises. Il ou elle passe sa journée à récupérer des tonnes de données sur Internet, les analyser et construit ainsi des modèles prédictifs afin de donner du sens à toutes ces informations et les lier entre elles. Quand on vous disait qu’il était devenu indispensable !

Trop cool ! Mais concrètement qu’est-ce que je dois savoir faire ?

Bon, tout d’abord, tu as intérêt à vraiment aimer l’informatique, les mathématiques, les statistiques sinon c’est très mal parti !

Tu devras chercher un maximum de données sur les thématiques qui intéressent ton entreprise puis les analyser. A partir de cela, tu pourras élaborer des modèles qui vont permettre à ton entreprise d’améliorer sa stratégie sur le marché ou alors expliquer certains phénomènes de société, rien que ça !

Mais où est-ce que je vais pouvoir apprendre tout ça ?

Data scientist est un métier tout récent donc il y a encore peu de formations ciblées (même si des masters spécialisés commencent à être mis en place). Cependant, de nombreux cursus permettent d’y accéder : école d’ingénieurs, études en mathématiques ou en statistiques et même écoles de commerce. L’autoformation et l’apprentissage dans l’entreprise sont aussi de mise en ce qui concerne ce métier. On le comprend donc : l’important est d’être passionné !

Et je vais pouvoir obtenir un emploi facilement ?

Of course ! Data scientist est un nouveau métier mais qui est vite devenu primordial ! Résultat : la demande est très forte donc tu n’as pas de crainte à avoir, tu pourras accéder à ce métier de rêve !

En bref

Si tu aimes l’informatique, les statistiques et si tu adores coder, si les mathématiques et les sciences ne te font pas peur, alors ce métier est fait pour toi ! Si ce n’est pas le cas, tu peux toujours faire un tour sur impala.in dès la rentrée pour trouver le métier de tes rêves ! A la semaine prochaine pour un nouveau métier !