<[ultimate-faqs]> Méthodes d'orientation Archives - Le Blog Impala

Archives de
Catégorie : Méthodes d’orientation

La procédure APB en 5 dates clés

La procédure APB en 5 dates clés

On est déjà mi-novembre et vous pensez toujours que APB signifie Association des Professionnels de la Babouche ? Pas de panique, Impala récapitule tout ce qu’il faut savoir sur cette procédure et pour réussir son orientation !

 

APB, l’angoisse de tous les lycéens

Il n’y a pas si longtemps, j’étais élève en Terminale S. Et s’il y a bien une chose à laquelle je ne réfléchissais pas, c’était mon orientation. Pourtant, je savais pertinemment que cette orientation serait déterminante quant à mon avenir.

Pour être honnête, j’avais peur de me poser les bonnes questions. Et je n’étais pas le seul. Il faut dire qu’on n’est pas aidé… Obtenir des informations claires sur les différentes voies est souvent mission impossible et puis on a un BAC à préparer. Sans parler de cette Procédure APB que personne ne semble vraiment comprendre…

Du coup je laissais traîner, sans me préoccuper des différentes dates limites. Et quand mes profs, mes parents ou un pote me rappelait l’existence d’APB, ma réaction était à peu près la suivante :

giphy

 

Puis, j’ai évolué, j’ai mûri, et ma réaction est alors passée à ça :

APB Please

 

Enfin, dos au mur, j’ai décidé d’agir. Je n’avais pas trop le choix en réalité… En tout premier lieu, il faut bien comprendre la procédure APB, les différentes dates limites, ce qu’on peut et ce qu’on ne peut pas faire. Voici donc une liste détaillée des prochaines dates à ne pas rater !

 

APB, un faux casse-tête décortiqué en 5 dates

Du 20 Janvier au 20 Mars 18h : je m’inscris et je choisis les formations qui me plaisent

Honnêtement, l’inscription n’est pas trop compliquée. Il suffit de se munir de ses anciens bulletins et de suivre les étapes pas à pas. Attention toutefois à ne rien oublier, et à remplir correctement les informations demandées !

C’est ensuite que ça se complique puisqu’il faut réfléchir aux études qui vous intéressent. Il y a des milliers de formations que l’on peut choisir sur APB et je vous déconseille donc vivement de les analyser une par une. Chez Impala, on s’est justement donné comme mission d’aider les jeunes à s’orienter correctement. C’est évidemment gratuit, on vous permet simplement de trouver le métier de vos rêves et les meilleures formations pour y parvenir. N’hésitez donc pas à jeter un œil à notre carte des différents métiers et à nous contacter en cas de doutes !

Une fois que vous êtes à peu près sûrs de vos choix, vous pouvez les valider et attendre la prochaine étape. Mais ne traînez pas ! Il arrive souvent que les étudiants de Terminale (genre moi) attendent jusqu’à la date limite, et là, c’est le drame…

APB what have I done

 

En délaissant ces questions, vous ratez peut-être le métier qui est fait pour vous. Imaginez Jon Snow qui devient océanographe au lieu d’entrer dans la garde de nuit. Ou JK Rowling qui choisit une carrière de catcheuse professionnelle au lieu d’écrire la saga Harry Potter.

Bref, il ne faut pas rater votre voie, et c’est donc l’étape la plus importante d’APB. Prenez bien votre temps pour savoir qui vous voulez être plus tard. Et n’oubliez pas que le 20 Mars à 18h, vous ne pourrez plus entrer de nouveaux vœux.

 

Avant le 2 Avril : j’envoie mes dossiers-papier aux établissements que j’ai sélectionnés

Là encore, tout est bien expliqué sur le site d’APB. Vous réunissez les documents demandés par APB et vous les envoyez aux différents établissements dans lesquels vous avez postulé. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos professeurs et de vos CPE pour qu’ils vous aident à remplir ces dossiers. Une fois envoyés, la procédure est presque finie. (« What ? Déjà ?! » Et oui !)

 

Du 3 Mai au 6 Mai : je vérifie bien que les établissements que j’ai choisis ont bien reçu mes dossiers-papier

Ici, il s’agit tout simplement de jeter un coup d’œil à votre compte APB pour vous assurer que les établissements ont bien reçu les documents que vous leur avez envoyés. S’il est affiché que certains établissements n’ont rien reçu ou ont reçu des dossiers incomplets, adressez vous au plus vite à vos profs ou à vos CPE pour corriger le problème.

 

Du 20 Janvier au 31 Mai : je classe mes choix

Vous l’aurez peut-être déjà fait au moment d’entrer vos vœux (la première étape), mais sachez que si vous changez d’avis, vous pouvez toujours reclasser vos vœux jusqu’au 31 Mai.

Attention, vous ne pouvez plus entrer de nouveaux choix d’études. Mais vous pourrez changer le classement des choix de formations que vous aviez déjà réalisés lors de la première étape.

 

Le 8 Juin, je vérifie les résultats et donne une réponse

Première étape, rendez-vous sur votre compte APB pour voir dans quelle formation vous êtes accepté. Puis vous devez choisir entre accepter cette formation et clore la procédure, accepter la formation mais attendre le second tour pour voir si vous êtes acceptés dans une formation mieux classée, ou refuser la formation et attendre le second tour.

Si vous êtes pris dans votre premier choix, vous pouvez donc l’accepter et vous concentrer sur le BAC.

Dans le cas contraire, vous pouvez accepter et demander à attendre le second tour.

Dans tous les cas, vous devez vérifier vos résultats et donner l’une de ces réponses avant le 13 juin !

 

Si vous avez choisi d’attendre le deuxième tour, sachez que les résultats tombent le 23 Juin. C’est ensuite le même principe qu’au premier tour, et vous devez impérativement y répondre avant le 28 Juin.

Enfin, le troisième et dernier tour délivre ses résultats le 14 Juillet et vous avez jusqu’au 19 Juillet pour donner votre décision finale.

 

« Et quelles formations puis-je choisir sur APB ? »

La grande majorité des formations sont présentes sur APB. Toutefois, certaines ne sont pas prises en charge par la procédure. Nous vous les avons listées :

  • Certaines écoles de commerce post-bac
  • Quelques écoles d’ingénieurs post-bac
  • Certaines écoles privées des arts appliqués ; bâtiment ; gestion-comptabilité ; hôtellerie-tourisme ; secrétariat ; secrétariat médico-social
  • La plupart des écoles du social
  • La majorité des écoles du paramédical
  • Pas mal d’écoles d’art
  • Les Instituts d’études politiques (IEP)
  • Dauphine
  • Les formations complémentaires d’initiative locale (FCIL)

 

Pour ces formations, il faut faire une demande d’inscription en dehors d’APB en s’adressant directement aux établissements concernés. Dans certains cas, et notamment pour les écoles de commerce post-bac, un concours d’entrée est nécessaire.

 

Chez Impala, on a aussi constaté, non sans une immense déception, l’absence de ces établissements sur APB :

  • L’école de sorcellerie Poudlard
  • La formation de Jedi enseignée par maître Yoda
  • La Mutant Academy du professeur Xavier
  • Le centre de formation du PSG

 

« Et qu’est-ce que je fais après toutes ces péripéties ? »

Tu as gagné le droit de chiller avec tes potes.

APB chill

 

 

Chez Impala, nous sommes conscients du casse-tête que peut représenter l’orientation. C’est pour cela que nous avons créé une plateforme interactive où vous pouvez trouver le métier de vos rêves et poser vos questions à nos spécialistes. Alors n’attendez plus, et venez faire un tour sur impala.in afin de trouver les formations qui vous correspondent !

Si cet article vous a plu, vous serez sans doute intéressés par nos autres articles :

Les 5 conseils nécessaires pour réussir ton orientation

Ecole de commerce ou université : que choisir ?

C’est quoi une école de commerce ?

Quel métier faire ?

Comment aider mon enfant pour son orientation ?

Comment aider mon enfant pour son orientation ?

Votre enfant est en terminale, il a le bac cette année mais il doit aussi choisir quelle voie il empruntera l’année prochaine. Vous aimeriez l’aider mais vous ne savez pas exactement comment vous y prendre et vous vous sentez perdu face à la jungle de l’orientation. Il faut dire qu’il n’est vraiment pas évident de se repérer dans cette masse d’informations à votre disposition et à disposition de votre enfant. D’autant plus que le processus est de plus en plus complexe, notamment avec APB (Admission Post-Bac).

Il n’osera sans doute pas vous le demander mais il a vraiment besoin de vous dans cette période difficile et souvent anxiogène. Il a besoin de se sentir accompagné sans être influencé, il a besoin de se sentir indépendant même s’il a besoin de vous.

Après avoir aidé pas mal de familles et de jeunes à s’orienter, on vous donne ici les bonnes pratiques pour aider et accompagner votre adolescent.

 

La communication, clef de sa confiance en soi

L’écoute et les échanges doivent être au centre de votre démarche pour aider votre enfant à s’orienter. Il est nécessaire de parler avec lui de ce qu’il aime, de ce qu’il a envie de faire sans chercher à l’influencer de quelque manière que ce soit.

Soyez attentifs à ce qu’il veut et non pas à ce que ses professeurs ou ses amis voudraient pour lui. Il arrive parfois que certains parents influencent leurs enfants dans un certain sens, attention, ça arrive même aux meilleurs !

Il est vraiment primordial que vous écoutiez ce qu’il a à vous dire et que vous compreniez ce qu’il est au fond de lui-même et en dehors du noyau familial. Vous accompagnerez votre enfant dans une épreuve compliquée et vous serez à ses côtés pour lui donner le courage de se poser les bonnes questions.

L’échange régulier est aussi nécessaire car vous avez sans doute des informations très utiles pour son orientation. Vous pouvez l’aider à mettre en avant ses intérêts, ses talents, les activités qui le passionnent et dont il n’a pas toujours conscience. Finalement, votre objectif sera de l’aider à faire ressortir ses points forts et lui permettre d’avoir une vision positive de lui-même.

 

Soyez le coach de votre enfant !

A l’inverse du conseiller qui donne son avis et influence les décisions, le coach oriente la réflexion et aide à prendre une décision propre.

Le coach accompagne et aide au développement du potentiel.

Vous êtes aux côtés de votre enfant et le motivez à agir. Mais comment l’encourager ? Parlez avec lui de ce qu’il a accompli auparavant et de ce qu’il est en train d’accomplir et mettez en avant toutes ses réussites, même les plus minimes. Rappelez lui ce projet qu’il avait mené et qui avait été récompensé par le professeur, parlez-lui des progrès qu’il a pu faire dans une matière où il avait du mal initialement, mettez en avant ses qualités et ses points forts.

Cet encouragement est nécessaire car il lui donne confiance en lui. Il lui donne le sentiment d’être capable d’agir, d’aller au-delà de ses limites et donc de se projeter dans l’avenir sans se limiter. C’est en cassant les barrières et les biais qu’il peut avoir qu’il pourra découvrir de nouvelles disciplines et regarder le futur avec assurance (cf. la Méthode des 100M€ ).

Par exemple, Pierre, un de mes amis du lycée avait 5 de moyenne en terminale et les professeurs lui disaient qu’il n’allait pas pouvoir réussir et aller en médecine mais à côté de cela, sa mère ne faisait que lui répéter qu’il pouvait y arriver, que tout était une question de motivation et qu’il pouvait y arriver s’il s’en donnait les moyens. Résultat : il est maintenant en 4e année de médecine et va pouvoir donc exercer le métier de ses rêves !

Rassurez-le et rassurez-vous !

Pour la plupart des jeunes, choisir son orientation prend du temps et ils changent souvent d’avis jusqu’au dernier moment. Il faut que vous restiez patient et que vous gardiez confiance même si vous avez l’impression que l’échéance se rapproche de plus en plus. Il est nécessaire de lui laisser le temps de réfléchir mais en même temps, il faut le rassurer sur ses capacités afin qu’il ne perde pas espoir au fur et à mesure que le temps passe.

Les parents ont souvent peur que leur enfant fasse le mauvais choix d’orientation, soit malheureux ou arrête ses études au bout de quelques années. Mais aujourd’hui en 2016 et dans les années qui arrive, on changera jusqu’à 13 fois de métiers dans la vie. On ne choisit plus une profession pour la vie. Ce n’est plus rare de voir un médecin entrepreneur ou un physicien reconverti dans l’artisanat.

Le premier choix d’orientation doit plutôt apparaître comme un moyen de s’ouvrir l’esprit et de commencer une carrière qui évoluera en fonction des nouvelles opportunités qui se présenteront.

De plus, la réorientation n’est plus un problème en cours d’année ou à n’importe quel moment des études : partenariats entre les établissements, passerelles en cours d’année, équivalences diverses avec les universités, … tout est fait pour aider les étudiants à trouver la voie qui leur correspond, même en cas d’erreur !

 

Soyez à ses côtés au long des démarches !

Votre enfant va sans doute se sentir submergé par les démarches qu’il faudra mener pour son orientation. Alors n’hésitez pas à lui demander s’il a besoin d’aide et s’il veut que vous l’accompagniez. Par exemple, aidez le à remplir ses dossiers de candidature, accompagnez le lors des salons et journées portes ouvertes des établissements, il sera plus rassuré de vous avoir à ses côtés.

Vous pouvez aussi l’aider dans son exploration du marché du travail et des différents métiers et en outre, parler de vos propre expérience : non seulement ce que vous faites au quotidien mais aussi vos bons et mauvais souvenirs. Ce qui vous anime et vous animait, les difficultés que vous avez rencontrées… Ce sont des sujets qui ne sont pas toujours au centre des discussions familiales mais qui peuvent permettre à votre enfant de se faire une idée plus précise de ce qu’il recherche et de s’inspirer.

Votre rôle est donc essentiel pour l’orientation de votre enfant, il faut que vous soyez à ses côtés sans vous mettre à sa place, il faut être présent sans être envahissant. Trouver cet équilibre n’est pas toujours évident et nous savons que l’orientation peut vite ressembler à un casse-tête en raison de  la multiplicité des informations existantes et de la complexité des démarches. C’est pour cela que nous avons décidé de regrouper toutes les informations à un même endroit sur la plateforme impala.in (métiers, formations pour y parvenir, établissements) et nous avons des conseillers présents pour répondre aux questions de vos enfants mais aussi à vos questions !

 

Si cet article vous a plu, vous serez sans doute intéressés par nos autres articles :

Les 5 conseils nécessaires pour réussir ton orientation

Comment la réussite mène à l’échec

Et si la technologie pouvait aider les jeunes à s’orienter  ?

Quel métier faire ?