<[ultimate-faqs]> Yara, Auteur à Le Blog Impala - Page 2 sur 2

Archives de
Auteur : Yara

Comment devenir le futur Usain Bolt?

Comment devenir le futur Usain Bolt?

Depuis près d’une semaine, ils nous font rêver tous les jours lors des différentes épreuves des Jeux Olympiques, ils nous impressionnent avec leurs performances : vous l’avez bien deviné, nous parlons aujourd’hui des sportifs et sportives professionnels!

Comment devenir sportif professionnel?

Le sportif professionnel est avant tout un passionné : il a commencé son sport dès le plus jeune âge et il est prêt à faire de nombreux sacrifices pour progresser. Pas besoin de vous préciser qu’il faut vraiment aimer son sport sinon les entraînements quotidiens risquent d’être compliqués!

En plus de ces séances quotidiennes, le sportif professionnel a un mode de vie discipliné : régime alimentaire adapté, pas d’alcool ou de tabac et un emploi du temps organisé autour de ses entraînements et des compétitions qui peuvent avoir lieu un peu partout en France ou à l’étranger. Il est en outre suivi par toute une équipe médicale qui est aux petits soins pour lui : massages, bains,… le sportif ne se refuse rien !

La force du sportif réside aussi dans son mental d’acier : il doit être motivé et toujours persévérer afin de pouvoir supporter la tension en compétition et la fatigue. Il doit être capable de surmonter ses éventuels échecs et repartir de plus belle dès la compétition qui suit.

Quelles études devrais-je suivre ?

Souvent, le sportif commence la pratique très tôt dans un club de manière plus ou moins intensive. Il n’existe pas de diplôme officiel mais le ministère a créé un parcours de l’excellence sportive afin d’accompagner les athlètes et les aider à concilier leur projet sportif et professionnel.

Et à côté du sport? Je devrais travailler en plus?

Toutes les disciplines ne sont pas organisées de la même façon : dans certaines disciplines (sports collectifs, cyclisme, automobile), le sportif est salarié d’une fédération, d’un club, d’un sponsor…Alors que dans d’autres, il reçoit uniquement des primes ou des aides de clubs, fédérations, organismes publics,… Par conséquent, les salaires peuvent être très variables en fonction de la notoriété du sportif et du sport qu’il pratique.

Souvent, en plus de son activité sportive, il exerce une activité professionnelle car rares sont ceux qui vivent seulement de leur sport. Cependant, il bénéficie d’horaires aménagés afin de participer aux compétitions et aux entraînements.

Le sportif doit aussi réfléchir à une reconversion rapide étant donné que sa carrière dure en moyenne dix ans. Il peut se reconvertir dans le milieu sportif (entraîneur, coach, agent) ou bien dans un autre secteur (par exemple, David Douillet, ancien judoka, est devenu député dans les Yvelines).

En bref

Si tu es passionné(e) par un sport, que tu es prêt(e) à le pratiquer en compétition et que tu as envie d’en faire une carrière, alors n’hésite pas à te lancer! Et puis, si tu as plus tendance à rester dans ton canapé, tu peux toujours faire un tour sur impala.in et découvrir ce qui sera peut être le métier de tes rêves! See you!

Top 5 des pires métiers du monde

Top 5 des pires métiers du monde

top 5 pires métiers

Aujourd’hui, c’est les vacances pour certains, le début du week-end pour tous : bref, tous les indicateurs sont au beau fixe ! Pour fêter ça, un top rien que pour vous et pas n’importe lequel : un top des pires métiers du monde ! C’est pour vous, c’est cadeau, c’est vendredi !

Cerveau (nom masculin) : ordinateur ultra méga giga puissant dans un corps peu fonctionnel

Mets-toi à la place du cerveau : tu es programmé pour réaliser des tâches que toi seul peut effectuer. Tu es composé de 100 milliards de neurones, tu es capable de stocker l’équivalent de 1 million de milliards d’octets (c’était la minute C’est pas sorcier) et pourtant, on t’utilise pour faire des choses indignes de ton rang comme regarder des compilations de vidéos de chats… Et bien sûr, comme si ça ne suffisait pas, le corps auquel tu es rattaché n’en fait qu’à sa tête et personne ne t’obéit sous prétexte que t’es pas leur père d’abord ! Bon courage, il te reste encore quelques décennies à tenir…

Réveil (nom masculin) : trucmuche qui te rappelle que ta vie est nulle

Là encore, imagine un instant : tu es dans un environnement hostile où tout est fait pour que ton propriétaire (car oui, tu n’es qu’un objet pour lui) dorme à poings fermés et fasse de beaux rêves et toi, ton rôle c’est justement de le réveiller le plus violemment possible tous les matins pour qu’il aille passer une affreuse journée en cours ou au travail. Tu te dis que tu lui rends un bien beau service mais lui, ce n’est pas ce qu’il pense : il t’insulte et te tape dessus comme un forcené pour que tu arrêtes de faire ce pour quoi il t’a acheté. On se demande vraiment où va le monde…

Parent (nom masculin) : personne qui n’est pas payée alors qu’elle fait du 24/24

Déjà tu hérites d’un truc tout moche qui passe son temps à pleurer, à baver, à manger et parfois à dormir. Mais en plus, cet « enfant » comme on l’appelle va rester sous ta responsabilité pendant au moins 18 ans ! Et tu penses qu’il ne pourra pas faire pire qu’au début quand il te réveillait en pleine nuit pour que tu lui changes sa couche ou pour que tu lui donnes son biberon ou juste pour t’embêter : mais tu as tort ! Les choses vont s’empirer et cet enfant va devenir un être indigne qui va tout faire pour remettre ton autorité en question après tout ce que tu as fait pour lui ! Cœur sur vous les parents, vous êtes les meilleurs !

Elève (nom masculin ou féminin) : personne qui fait 35 heures sans être payée

Ce top ne saurait être sans citer les atroces conditions dans lesquelles travaillent des millions d’élèves de par le monde. Tous les jours, se lever aux aurores, travailler jusqu’à 17 ou 18 heures voire plus tard pour certains mais surtout travailler sans obtenir la moindre rémunération : voilà le dur quotidien des quinze millions d’élèves dans notre doux pays. Et comme si ça ne suffisait pas, ils sont obligés de travailler une fois rentrés (leurs boss appellent ça des « devoirs ») sous peine de recevoir une sanction le lendemain qui peut prendre la forme de « mots dans le carnet » ou bien d’ « heures de colle ».

(Surtout, continuez d’aller à l’école, on ne fait pas la grève parce qu’on n’est pas payé)

Stagiaire (nom masculin et féminin) : personne employée à la place d’un employé parce que c’est moins cher

Alors là, c’est forcément le pire du pire des métiers possibles ! Sur le papier, votre stage parait alléchant, intéressant, on vous assure que vous allez apprendre plein de choses et que vous aurez même le droit à des avantages. Que nenni ! Tout ce que vous allez apprendre c’est les multiples fonctionnalités existantes sur une imprimante et les différentes variétés de capsules de café que vos supérieurs consomment. En plus, même si vous avez rien à faire parce qu’on vous considère trop nul pour faire les « choses de grand », vous allez devoir rester jusqu’à 19 heures au bureau !

(Note à mes employeurs : je ne parle évidemment pas de moi ici, ne me virez pas s’il vous plait)

Bon et sinon, si tu veux découvrir des vrais métiers de rêve, tu peux toujours faire un saut sur impala.in dès la rentrée, on saura te conseiller ! A très vite pour un nouveau top !

Comment devenir Data Scientist?

Comment devenir Data Scientist?

 

Un quoi ?! C’est quoi data ?

Pas de panique, on va t’expliquer ! Data = données dans la langue de Shakespeare, donc data scientist signifie scientifique des données. Bon, on est d’accord, ça ne nous avance pas vraiment…

Data scientist est un métier tout récent devenu de plus en plus indispensable dans les entreprises. Il ou elle passe sa journée à récupérer des tonnes de données sur Internet, les analyser et construit ainsi des modèles prédictifs afin de donner du sens à toutes ces informations et les lier entre elles. Quand on vous disait qu’il était devenu indispensable !

Trop cool ! Mais concrètement qu’est-ce que je dois savoir faire ?

Bon, tout d’abord, tu as intérêt à vraiment aimer l’informatique, les mathématiques, les statistiques sinon c’est très mal parti !

Tu devras chercher un maximum de données sur les thématiques qui intéressent ton entreprise puis les analyser. A partir de cela, tu pourras élaborer des modèles qui vont permettre à ton entreprise d’améliorer sa stratégie sur le marché ou alors expliquer certains phénomènes de société, rien que ça !

Mais où est-ce que je vais pouvoir apprendre tout ça ?

Data scientist est un métier tout récent donc il y a encore peu de formations ciblées (même si des masters spécialisés commencent à être mis en place). Cependant, de nombreux cursus permettent d’y accéder : école d’ingénieurs, études en mathématiques ou en statistiques et même écoles de commerce. L’autoformation et l’apprentissage dans l’entreprise sont aussi de mise en ce qui concerne ce métier. On le comprend donc : l’important est d’être passionné !

Et je vais pouvoir obtenir un emploi facilement ?

Of course ! Data scientist est un nouveau métier mais qui est vite devenu primordial ! Résultat : la demande est très forte donc tu n’as pas de crainte à avoir, tu pourras accéder à ce métier de rêve !

En bref

Si tu aimes l’informatique, les statistiques et si tu adores coder, si les mathématiques et les sciences ne te font pas peur, alors ce métier est fait pour toi ! Si ce n’est pas le cas, tu peux toujours faire un tour sur impala.in dès la rentrée pour trouver le métier de tes rêves ! A la semaine prochaine pour un nouveau métier !